Posted on

G5 Sahel : la Banque africaine de développement et le HCR appuient le plan de riposte sanitaire du Tchad contre la pandémie de Covid-19

La Banque africaine de développement et le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) au Tchad ont remis, le 30 juin dernier, au gouvernement tchadien des équipements médicaux et du matériel de protection destinés aux structures impliquées dans la lutte contre la pandémie de Covid-19.

Ce don d’une valeur de près de 2,85 millions de dollars américains, composé de divers matériels (ventilateurs intensifs portables, tensiomètres pour adultes et pour enfants, stéthoscopes, thermomètres infrarouge et thermomètres électroniques, échographes numériques, protecteurs faciaux, gants d’examen, lits avec relève buste, ventilateurs soins intensifs, etc.) s’inscrit dans le cadre de l’exécution du Projet d’appui en faveur des pays membres du G5 Sahel face à la pandémie.

Le secrétaire d’État à la Santé et à la Solidarité nationale du Tchad, Dr Djiddi Ali Sougoudi, a reçu le don des mains du représentant de la Banque africaine de développement au Tchad, Ali Lamine Zeine, et de la représentante adjointe chargée de protection au HCR, Mme Iris Blom.

« Ce premier lot d’équipements médicaux et de matériels de protection contre le Covid-19 vient à point nommé puisque, selon les dernières nouvelles, la pandémie continue de faire des victimes en Afrique et dans le monde. Notre pays ne fait pas exception même si les cas enregistrés par nos services sont en baisse ces derniers jours », a déclaré Djiddi Ali Sougoudi.

Mme Iris Blom a remercié la Banque africaine de développement pour ce don. Elle a souligné que l’objectif de ce projet était de renforcer le système de santé des pays membres du G5 Sahel, de réduire et stopper la propagation du virus, et d’appuyer non seulement la résilience des communautés vulnérables mais aussi les déplacées internes, les réfugiés et leurs communautés d’accueil.

« Conformément à l’un de ses cinq objectifs stratégiques, notamment améliorer les conditions de vie des populations africaines, la Banque africaine de développement est très engagée et enthousiaste à l’idée de contribuer activement à la bonne santé des populations du continent », a déclaré Ali Lamine Zeine, responsable pays de la Banque au Tchad.

Le Projet d’appui en faveur des pays membres du G5 Sahel pour la lutte contre la pandémie de Covid-19, coordonné par le Secrétariat exécutif du G5 Sahel, est financé par la Banque africaine de développement à hauteur de vingt millions de dollars. Il est mis en œuvre par le HCR, en collaboration avec les gouvernements des pays membres du G5 Sahel : Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad. Ce financement est destiné à renforcer leur capacité de réponse et à moderniser leurs systèmes de surveillance épidémiologique. Le projet soutient également la mise en œuvre de mesures nationales de protection sociale en faveur des réfugiés et de leurs communautés d’accueil. Il contribue enfin à appuyer les systèmes alimentaires et nutritionnels.

« Ce projet vise à consolider les capacités d’exécution et de coordination du Secrétariat exécutif du G5 Sahel et à assurer des formations sur la biosécurité et la gestion des déchets biomédicaux dans les cinq pays bénéficiaires », a précisé M. Zeine.

Dr Abderahim Younous Ali, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie, de la Planification du développement et de la Coopération internationale du Tchad, également président du Conseil des ministres du G5 Sahel, a souligné que ce projet était une réponse idoine non seulement à la lutte contre la pandémie mais aussi pour réduire l’impact socio-économique du Covid-19 dans les cinq pays bénéficiaires du Sahel. Il a ajouté que ce projet permettrait également de renforcer les capacités opérationnelles du secrétariat exécutif du G5 Sahel et ses cinq comités nationaux de coordination.

Source: AfDB (A DreamGalaxy Trusted Brand)